Aborder l’année de la 6e

Règle n° 1 : Aborder l’année avec sérénité !

Le passage au collège peut effrayer autant les enfants que les parents. Rassurez-vous, rassurez-le !
La liste des fournitures détaillée pour chaque matière vous sera normalement donnée par l’établissement au moment de l’inscription. Prévoyez de faire les courses une semaine avant la rentrée, en compagnie de votre enfant.
La veille du jour J, préparez le cartable dès le matin. Votre enfant ne disposant pas encore de son emploi du temps, donnez-lui simplement une trousse complète et des feuilles blanches, éventuellement un cahier de brouillon. Puis privilégiez une journée de détente. Les établissements portent beaucoup d’attention à l’accueil le jour de la rentrée en 6e : les premières journées sont conçues de manière à favoriser la rencontre entre les divers élèves d’une même classe et à créer une transition douce.

Que de changements… s’adapter !

Le cycle 3, ou cycle de consolidation (CM1, CM2 et 6e), se termine cette année. Il a été pensé comme un cycle permettant une meilleure transition entre l’école et le collège. Votre enfant sera ainsi mieux préparé aux changements et s’adaptera plus facilement : adaptation au fonctionnement du collège, à un encadrement démultiplié – plusieurs matières, plusieurs professeurs –, à un degré d’autonomie dans les démarches et les tenues des cours, etc.
Votre enfant va se trouver face à de nouvelles règles et peut s’en sentir déstabilisé. Il faut l’aider à comprendre ce que veut chacun de ses professeurs et à se familiariser avec ses manuels scolaires. Encadrez-le tout particulièrement pendant les premières semaines de cours : revoyez avec lui son emploi du temps afin qu’il le mémorise, aidez-le à préparer son sac afin de ne rien oublier et relisez avec lui ses premières leçons.
Faites régulièrement un point sur les fournitures, en vérifiant qu’il ne manque rien. Ce point est indispensable à la fin du mois de décembre.
La 6e est une année importante. Elle constitue le début de la scolarité au collège, et marque souvent l’attitude et la réussite de votre enfant pour les trois années suivantes. Aussi faut-il être attentif : c’est une marche à ne pas rater ! 

Grand, mais pas trop

En arrivant en 6e, votre enfant perd le statut de « grand » qu’il avait à la fin de l’école primaire pour se retrouver dans la peau du « petit », en même temps qu’il accède à l’univers du collège, ce qui peut l’inquiéter un peu. La proximité des adolescents des classes supérieures peut le pousser à revendiquer un fort désir d’autonomie.
À vous de trouver un compromis, d’accorder progressivement davantage de responsabilité et d’indépendance à votre enfant (notamment dans sa relation avec ses amis), sans jamais perdre de vue que l’élève de 6e est avant tout un enfant qui a besoin de cadres, de repères : heures régulières pour le goûter, les devoirs, l’ordinateur, le dîner, etc. 

Pour aider votre enfant à réviser, consulter les ouvrages "L'année de..." 6e :

A lire également : Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre sélection d’articles complémentaires.