Des conseils pour aider votre enfant en Français au CM1

Créer un contexte favorable à la lecture à la maison

Prévoyez un endroit pour ranger les livres de votre enfant, dans sa chambre ou dans la bibliothèque familiale. Proposez-lui aussi de faire la lecture à son petit frère ou sa petite sœur pour s’amuser, mettre le ton et donner à son tour envie de lire à quelqu’un.

Le laisser choisir ses ouvrages à la bibliothèque

Il est important que votre enfant puisse lire des ouvrages différents de ceux lus à l’école et qui correspondent à ses goûts et non aux vôtres. Tous les supports sont les bienvenus : romans, BD, atlas, documentaires, CD-Rom interactifs, magazines, dictionnaires… Si une lecture lui a plu, offrez-lui d'autres livres sur le même sujet, d'autres ouvrages écrits dans le même style ou par le même auteur.

L’inciter à passer des caps dans ses lectures

Il arrive souvent qu’un enfant, peu sûr de lui, hésite à s’engager dans la lecture d'un livre qui lui semble trop difficile bien qu'adapté à son âge et à son niveau. En lui lisant les premiers chapitres, il y a de grandes chances qu'il dévore la suite.

Écrire de petites histoires

Le passé simple est le temps des récits historiques ou littéraires. Pour aider votre enfant à maîtriser son emploi, proposez-lui d’écrire une petite histoire mettant en scène l’un de ses personnages historiques favoris. Quitte à utiliser des tableaux de conjugaison en cas de doute.

Faire des petits jeux à l’oral

C’est un bon moyen pour rendre plus amusant l’apprentissage et la mémorisation des règles de grammaire et d’orthographe. Par exemple, pour l’emploi de « où » et « ou », dites-lui des phrases comme « le jardin ou la maison », « le pays où je vais », et demandez-lui lequel il faut employer.

Dresser des portraits

Dans des magazines, examinez avec votre enfant des photos de femmes, d’hommes ou d’enfants. À tour de rôle, décrivez-les, en utilisant le plus de mots et de synonymes possible.

Rendre la production d’écrits plus ludique

Au lieu de la sempiternelle dictée, qui fait de toute façon partie des outils de l’enseignant, mettez à contribution la technologie pour faire travailler à votre enfant son orthographe, sa syntaxe et son vocabulaire : proposez-lui d’écrire un mail à un de ses amis ou à ses grands-parents.

L'inciter à créer un répertoire orthographique

Dans cet outil, votre enfant pourra consigner au fur et à mesure tous les mots utiles pour améliorer son orthographe : mots nouveaux, mots invariables, mots à orthographe difficile ou mal orthographiés dans les dictées. Il peut aussi ajouter quelques règles, surtout celles qui font l'objet d'erreurs récurrentes.

Mettre à profit le quotidien

Faire des jeux de mots

Mots croisés ou fléchés adaptés à son âge, quiz ou petit bac revisité avec des notions du CM1 (synonymes, contraires…) sont de bons moyens pour enrichir son vocabulaire et améliorer son orthographe. Si votre enfant hésite sur l’écriture ou le sens d’un mot, le dictionnaire sera son meilleur allié. Un réflexe précieux pour les trois années de cycle 3 !

Commencer un journal de bord

Votre enfant pourra y relater ce qu’il a vu ou fait chez sa grand-mère ou lors d’une sortie spectacle… Le tout assorti de photos, schémas, collages (ticket de musée, de cinéma…), à montrer aux copains pendant la récréation. Cela lui permettra de diversifier ses écrits.

Exercer son écriture

Faites la liste des courses avec votre enfant, chacun écrivant un mot. Au supermarché, vérifiez avec lui que tout y est en comparant les mots de la liste et ceux sur les emballages. Quand il saura mieux lire et écrire, laissez-lui de courts messages sur la table. Il sera très content de vous en écrire à son tour. Cela l’entraînera aussi à construire des phrases. Au passage, soyez attentif à la façon dont votre enfant écrit : la tenue du stylo, la position de son corps…

Pour aider votre enfant à réviser, consulter les ouvrages "L'année de..." CM1 :

A lire également : Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre sélection d’articles complémentaires.