Les Sciences de la vie et de la Terre en 4e

Le cours de SVT en classe de 4e

Horaires et déroulement

Dans leur emploi du temps, les élèves suivent 1 h 30 de sciences de la vie de la Terre par semaine. Les notions nouvelles sont abordées à partir d’une « situation-problème » énoncée en début de cours. Les élèves sont invités à réagir, à faire part de leurs observations et à s’entraîner au raisonnement. Le professeur élabore ensuite un résumé de référence pour toute la classe, que chaque élève prend en note sur son classeur. Des exercices d’application sont ensuite proposés, soit à traiter en classe, soit à faire à la maison.

L’évaluation

L’évaluation porte sur les connaissances et les capacités. Les exercices, pratiqués de façon régulière, sont plutôt courts et diversifiés : réponses écrites, entretien oral, documents à compléter, schémas à réaliser, activité pratique à effectuer. Le professeur organise également des contrôles, plus longs et annoncés à l’avance, trois à cinq fois par trimestre, pour établir un bilan en fin de chapitre. 

Le programme de SVT en 4e

En 4e, le programme de SVT s’inscrit dans un programme commun aux trois années de cycle 4. En fonction des enseignants, il peut y avoir des variations dans la progression d’un niveau à l’autre du cycle.

La planète Terre, l’environnement et l’action humaine

  • Explorer et expliquer certains phénomènes géologiques liés au fonctionnement de la Terre
  • Explorer et expliquer certains éléments de météorologie et de climatologie
  • Identifier les principaux impacts de l’action humaine, bénéfices et risques, à la surface de la planète Terre
  • Envisager ou justifier des comportements responsables face à l’environnement et à la préservation des ressources limitées de la planète

Le vivant et son évolution

  • Expliquer l’organisation du monde vivant, sa structure et son dynamisme à différentes échelles d’espace et de temps
  • Mettre en relation différents faits et établir des relations de causalité pour expliquer :
    • la nutrition des organismes,
    • la dynamique des populations,
    • la classification du vivant,
    • la biodiversité (diversité des espèces),
    • la diversité génétique des individus,
    • l’évolution des êtres vivants.

Le corps humain et la santé

  • Expliquer quelques processus biologiques impliqués dans le fonctionnement de l’organisme humain, jusqu’au niveau moléculaire : activités musculaire, nerveuse et cardio-vasculaire, activité cérébrale, alimentation et digestion, relations avec le monde microbien, reproduction et sexualité
  • Relier la connaissance de ces processus biologiques aux enjeux liés aux comportements responsables individuels et collectifs en matière de santé

Les SVT à la maison : mode d’emploi

Le travail à la maison

En dehors des travaux réalisés en classe, un travail personnel régulier est important pour asseoir convenablement et durablement les connaissances et les méthodes acquises en cours. Dans la continuité de la classe de 5e, l’enseignement des SVT en classe de 4e vise à développer chez votre enfant les connaissances propres à la discipline, des méthodes afin de développer des capacités d’analyse et de synthèse et une éducation à la responsabilité.
La relecture du cours est indispensable pour la bonne mémorisation et la bonne utilisation du vocabulaire spécifique à la matière : foyer, épicentre, magma, lithosphère, dorsale, puberté, ovulation, placenta, neurones, hormones, etc. et leurs définitions.
L’apprentissage de ces définitions et leur révision peuvent être facilités par l’utilisation d’un répertoire réservé aux SVT. La relecture du cours permet d’assimiler et d’approfondir les concepts abordés en classe (reproduction sexuée, communication, etc.). Lire ne suffit pas : il faut répéter plusieurs fois le texte du cours, soit par écrit, soit en le récitant mentalement, soit en le récitant à haute voix. Si votre enfant éprouve des difficultés à mémoriser, proposez-lui de tester ces techniques une par une, en sachant que celle qui sera la plus efficace pour lui n’est pas forcément celle qui vous aurait personnellement convenue. À votre enfant de trouver sa propre méthode ! La simple relecture du cours, c’est-à-dire sans effort particulier de réflexion ou de mémorisation, la veille d’un contrôle, juste avant de s’endormir, peut également donner de bons résultats.
L’aide que vous apportez à votre enfant consiste donc avant tout à l’accompagner vers une autonomie de plus en plus affirmée en suscitant curiosité et recherche.

Les outils

Les activités faites en cours de SVT sont contenues dans le classeur où sont reportés le résumé, les dessins d’observation, les protocoles et les montages expérimentaux. Il est progressivement enrichi par les exercices faits à la maison puis corrigés en classe. Votre enfant dispose également de son manuel scolaire dans lequel il trouve des exercices complémentaires et de nombreux documents. L’enseignant peut demander à ses élèves de conduire une recherche documentaire de manière autonome. De nombreuses ressources sont alors utilisables : les ouvrages et revues présents au CDI bien sûr, mais aussi les dictionnaires personnels, les encyclopédies (certaines étant disponibles sur Internet), les revues et magazines de vulgarisation scientifique adaptés aux « juniors », ou encore des sites Internet recommandés par le professeur.

Les SVT au quotidien

N’hésitez pas à attirer l’attention de votre enfant sur des observations du quotidien : l’état des plantes du balcon après l’absence d’arrosage d’été au retour des vacances, la lecture des étiquettes des emballages pour privilégier les produits sans conservateurs ni arômes artificiels ou reconnaître le logo d’agriculture biologique, l’observation des cristaux de givre en hiver sur les pare-brises des voitures, les allergies du printemps qui correspondent à l’éclosion des fleurs et à la libération du pollen des étamines dans l’air, etc.
Vous pouvez également lui conseiller de regarder certaines émissions télévisées qui peuvent proposer des documentaires sur les séismes, les volcans, les milieux de vie, etc.
La visite de musées scientifiques comme le Palais de la découverte à Paris (www.palais-decouverte.fr), le site Vulcania à Saint-Ours-les-Roches (www.vulcania.com) dans le Puy de Dôme, les muséums d’histoire naturelle, les parcs zoologiques ou autres promenades dans la chaîne des Puys en Auvergne, par exemple, sont autant d’occasions de réinvestir ses connaissances tout en se faisant plaisir. 

Pour aider votre enfant à réviser, consulter les ouvrages "L'année de..." 4e :

A lire également : Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre sélection d’articles complémentaires.