Les Sciences de la vie et de la Terre en 5e

Le cours de SVT en classe de 5e

Horaires et déroulement

Dans leur emploi du temps, les élèves suivent 1 heure 30 par semaine de cours de sciences de la vie de la Terre.
Chaque heure de cours se déroule généralement de la manière suivante : les notions nouvelles sont en principe abordées à partir d’une activité individuelle, en équipe ou collective. Les élèves sont ensuite invités à réagir devant la classe, à faire part de leurs observations et à s’entraîner au raisonnement. L’enseignant élabore enfin un résumé de référence pour toute la classe, que chaque élève note sur son classeur. Des exercices d’application sont ensuite proposés, soit à traiter en classe, soit à faire à la maison. Sont également régulièrement organisées des sorties sur le terrain au cours desquelles peuvent être prélevés des matériels destinés à être étudiés en classe.

L’évaluation en cours

En classe de 5e, l’initiative et l’autonomie de l’élève sont privilégiées grâce à des approches pédagogiques variées : travail en ateliers, travail en groupe, travail sur projet.
L’évaluation porte sur les connaissances et les capacités (maîtrise de la langue, des technologies usuelles de l’information et de la communication, par exemple). Les exercices d’évaluation, pratiqués de façon régulière, sont plutôt courts et diversifiés : réponses écrites, entretien oral, documents à compléter, schémas à réaliser, activité pratique à effectuer. Ces exercices peuvent jalonner les apprentissages en cours d’acquisition et révéler d’éventuelles difficultés dans leur maîtrise, mais ils peuvent aussi servir à établir un bilan en fin de l’étude d’un chapitre. Dans ce but, des contrôles plus longs et annoncés à l’avance ont lieu trois à cinq fois par trimestre. 

Le programme de SVT en 5e 

En 5e, le programme de SVT s’inscrit dans un programme commun aux trois années de cycle 4. En fonction des enseignants, il peut y avoir des variations dans la progression d’un niveau à l’autre du cycle.

La planète Terre, l’environnement et l’action humaine

  • Explorer et expliquer certains phénomènes géologiques liés au fonctionnement de la Terre
  • Explorer et expliquer certains éléments de météorologie et de climatologie
  • Identifier les principaux impacts de l’action humaine, bénéfices et risques, à la surface de la planète Terre
  • Envisager ou justifier des comportements responsables face à l’environnement et à la préservation des ressources limitées de la planète

Le vivant et son évolution

  • Expliquer l’organisation du monde vivant, sa structure et son dynamisme à différentes échelles d’espace et de temps
  • Mettre en relation différents faits et établir des relations de causalité pour expliquer :
    • la nutrition des organismes,
    • la dynamique des populations,
    • la classification du vivant,
    • la biodiversité (diversité des espèces),
    • la diversité génétique des individus,
    • l’évolution des êtres vivants.

Le corps humain et la santé

  • Expliquer quelques processus biologiques impliqués dans le fonctionnement de l’organisme humain, jusqu’au niveau moléculaire : activités musculaire, nerveuse et cardio-vasculaire, activité cérébrale, alimentation et digestion, relations avec le monde microbien, reproduction et sexualité
  • Relier la connaissance de ces processus biologiques aux enjeux liés aux comportements responsables individuels et collectifs en matière de santé

Les SVT à la maison : mode d’emploi

Les devoirs à la maison

En dehors des travaux réalisés en classe, un travail personnel régulier est important pour asseoir convenablement et durablement ce qui est acquis en cours.
Vous pouvez suivre le travail de votre enfant grâce au classeur sur lequel sont notés les comptes-rendus d’activité. La bonne organisation et la bonne tenue de ce classeur est donc indispensable : classement des feuilles et ordre logique des travaux. Son suivi est utile et doit veiller à maintenir tant le soin que la maîtrise de la langue : orthographe, qualité de l’expression écrite, clarté et concision des explications.
Votre enfant doit relire chaque nouveau cours suivi le jour même : cela permet de mettre au point un résumé, de clarifier un texte, de comprendre et de mémoriser le sens des notions présentées. Les schémas peuvent être refaits pour être bien mémorisés. La veille du cours suivant, faites réviser l’ensemble à votre enfant. Il apprendra ainsi à gérer son temps de travail.
En 5e, l’aide que vous pouvez apporter consiste avant tout en un accompagnement vers une autonomie de plus en plus affirmée en suscitant curiosité et recherche.

Les outils

Les activités faites en cours de SVT sont contenues dans le classeur où sont reportés le résumé, les dessins d’observation, les protocoles et les montages expérimentaux. Il est progressivement enrichi par les exercices faits à la maison puis corrigés en classe. Votre enfant dispose également de son manuel scolaire dans lequel il trouve des exercices complémentaires et de nombreux documents de natures diverses (photographies, dessins, schémas, croquis, cartes, tableaux, etc.).
L’enseignant peut demander à votre enfant de mener de manière autonome une recherche documentaire. De nombreuses ressources sont alors à sa disposition : les ouvrages et revues présents au CDI bien sûr, mais aussi les dictionnaires personnels, les encyclopédies (certaines étant disponibles sur Internet), les revues et magazines de vulgarisation scientifique adaptés aux « juniors », ou encore les sites Internet recommandés par le professeur.

Les SVT au quotidien

De nombreuses activités peuvent utilement prolonger les travaux menés en classe et faire aborder les SVT de manière ludique : participation à des clubs scientifiques, visites de musées d’histoire et de sciences, accès à des expositions locales, régionales ou autres, etc.
Les sorties dans la nature ou les voyages sont aussi l’occasion pour vous de stimuler les acquis de votre enfant. Le bord de mer, par exemple, constitue un environnement intéressant où il peut observer des animaux et mesurer l’impact du milieu de vie sur le comportement respiratoire.
Des promenades peuvent aussi être l’occasion de réviser des notions de géologie. Par exemple, l’observation de l’aspect d’une région révèle la diversité des richesses du sous-sol, et notamment la distinction entre les roches dures, les plus résistantes (granite des côtes de Bretagne, calcaire des Gorges du Verdon, basalte des volcans du Cantal) et les roches tendres (sables et limons argileux de la vallée de la Seine et du delta du Rhône en Camargue), etc. Enfin, l’observation quotidienne des constructions humaines peut contribuer à sensibiliser votre enfant à la gestion de l’environnement. 

Pour aider votre enfant à réviser, consulter les ouvrages "L'année de..." 5e :

A lire également : Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre sélection d’articles complémentaires.