L’organisation du collège

Les lieux

On distingue dans l’établissement : le « coin » administratif, regroupant les bureaux du secrétariat de direction représentée par le principal et le principal adjoint, de l’intendant(e) et de son secrétariat ; la vie scolaire, où se trouve le bureau du CPE, lieu important pour l’enfant ; l’infirmerie ; la salle des professeurs ; le CDI, et, enfin, le réfectoire 

Le CDI

Le Centre de Documentation et d’Information (CDI) est la « bibliothèque » du collège. Les élèves peuvent y trouver de nombreux romans (dont des contemporains de littérature jeunesse bien sélectionnés), des bandes dessinées, des revues et ouvrages documentaires, et également des ordinateurs avec un accès à Internet.

Les personnes

Plusieurs personnes interviennent dans le collège. Chacune d’entre elles joue un rôle dans la scolarité de tout élève.

Il y a, avant tout, bien sûr, les enseignants de chaque discipline, qui accompagnent votre enfant au quotidien dans sa scolarité. Chacun a ses exigences propres, son rythme de travail, ses habitudes d’organisation. L’enfant devra s’adapter à chacun d’entre eux. Parmi eux, le professeur principal a un rôle clé : il suit plus particulièrement chaque élève, est attentif à son adaptation, à ses résultats, « centralise » les divers avis de ses collègues sur sa réussite et son comportement au sein des cours. C’est lui qui assure l’heure de vie de classe (au moins 10 heures dans l’année), pendant laquelle il doit régler les différents problèmes auxquels les élèves peuvent être confrontés en cours. Si vous avez besoin d’un rendez-vous pour faire le point, rencontrez-le en priorité, surtout en début d’année. N’hésitez pas non plus à contacter les enseignants des disciplines dans lesquelles votre enfant vous semble en difficulté, et ce, dès le début de l’année. 

Les autres personnes sont également essentielles à la réussite de la scolarité de votre enfant.

Le principal, le chef d’établissement, et le principal adjoint veillent au bon fonctionnement du collège : gestion globale de la discipline des élèves, du corps enseignant, des projets… Ils sont tous deux les interlocuteurs auxquels s’adresser en cas de problème important. 

Le CPE, ou Conseiller Principal d’Éducation, est un acteur important de la vie de votre enfant au collège. C’est lui – elle – qui émet les sanctions relatives au comportement et au travail des élèves au sein de l’établissement. Il veille au respect du règlement : les retards, les absences, la discipline… C’est aussi un interlocuteur privilégié des problèmes personnels des élèves, dans les relations aux enseignants et dans l’échange entre la famille et le collège. Adressez-vous à lui – elle – si votre enfant rencontre des problèmes, ou si vous sentez qu’il a des difficultés relationnelles avec un ou plusieurs élèves de l’établissement.

Les surveillants supervisent les heures d’étude et de récréation. Ils sont soutenus par les assistants d’éducation, qui peuvent aussi mener des ateliers et apporter un soutien scolaire.

Le – ou la – documentaliste intervient dans le CDI. Il – elle – aide aussi votre enfant à acquérir la méthodologie nécessaire pour choisir les bons ouvrages documentaires, les romans, et s’initier à la recherche sur Internet.

Les secrétaires de direction reçoivent les appels téléphoniques des parents et prennent en charge certains documents administratifs, comme les dossiers d’inscription.

L’intendant et les personnes du secrétariat de l’intendance ont un rôle administratif : vous ou votre enfant vous adressez à eux pour tout ce qui concerne les demandes de bourse, les règlements de la cantine…

Les moments-clés de l’année

Les moments importants de l’année sont les trois conseils de classe qui viennent clore chaque trimestre et déterminent, à partir du bulletin scolaire, si le travail et le niveau de votre enfant sont satisfaisants. Profitez de chaque fin de trimestre pour faire le point avec lui de ses réussites et, éventuellement, de ses difficultés et des moyens de les résoudre. 
Tâchez d’assister, c’est important, aux réunions parents-professeurs (au nombre d’une ou deux dans l’année) ; les enseignants et vous détenez des informations complémentaires sur votre enfant. 
Dès le mois de mars ou avril, il vous faudra également réfléchir à l’orientation pour l’année suivante et à vous poser certaines questions : Quelles options choisir ? En cas de difficulté, faut-il envisager un redoublement ou une 3e spécifique ?

Vers la 3e

En cas d’année de 4e réussie, l’élève s’oriente tout naturellement vers une année de 3e, dans laquelle il poursuit les options choisies.

Pour les élèves auxquels l’enseignement général ne convient pas, certains établissements disposent de classes de d’insertion qui font alterner des semaines de cours et des semaines de préapprentissage en entreprise : il s’agit des classes SEGPA (qui relèvent d’une commission), d’EREA (élèves en grandes difficultés scolaire ou sociale, ou présentant un handicap), ou de dispositifs particuliers de formation par alternance mis en place dans certains collèges.

Pour aider votre enfant à réviser, consulter les ouvrages "L'année de..." 4e :

A lire également : Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre sélection d’articles complémentaires.