Les enseignements en classe de 3e

Le socle commun de connaissances et de compétences

Il définit le niveau de connaissances et d’apprentissages requis pour chaque élève. Il s'organise en 5 domaines :

  • les langages pour penser et communiquer ;
  • les méthodes et outils pour apprendre ;
  • la formation de la personne et du citoyen ;
  • les systèmes naturels et les systèmes techniques ;
  • les représentations du monde et l’activité humaine.

Les enseignements complémentaires : accompagnement personnalisé (AP) et/ou enseignement pratique interdisciplinaire (EPI)

Les EPI sont des moments privilégiés pour mettre en œuvre de nouvelles façons d'apprendre et de travailler les contenus des programmes. Les enseignants définiront en équipe les contenus des cours. La confiance dans les initiatives des équipes pédagogiques et éducatives est une des clés de la réussite.
Les EPI ont un caractère obligatoire pour tous les élèves, leur organisation est définie et prise en charge par les enseignants conformément au projet d'établissement. Le travail sur ces thèmes aboutira à la réalisation d'un projet incluant une réalisation concrète, individuelle ou collective.
Les EPI doivent aussi contribuer de façon concrète à la mise en œuvre au collège des trois parcours éducatifs : le parcours citoyen, le parcours d'éducation artistique et culturelle (PEAC) et le parcours avenir.

L’enseignement des langues et l’obtention du niveau A2

L’élève de 3e suit un enseignement dans deux langues vivantes, l’anglais étant le plus souvent la première langue étudiée. Il a alors la possibilité de choisir l’une de ces deux langues pour valider son niveau A2.
Le niveau A2 de langue vivante est sanctionné par un certain nombre de compétences que l’élève doit maîtriser. Il est évalué par un contrôle continu tout au long de l’année.
Les élèves ont souvent tendance à choisir la langue dans laquelle ils obtiennent la meilleure moyenne. S’il s’agit de la LV2, ce n’est pas forcément le choix le plus judicieux parce qu’ils ont normalement beaucoup plus de connaissances dans leur LV1 qui leur est enseignée depuis la 6e.

Les 3 parcours éducatifs

Le parcours Avenir est conçu pour permettre à chaque élève de la classe de 6e à la classe de terminale de construire son parcours d'information d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel.
De l'école au lycée, le parcours d'éducation artistique et culturelle a pour ambition de favoriser l'égal accès de tous les élèves à l'art à travers l'acquisition d'une culture artistique personnelle.
Le parcours citoyen se construit autour de l’Enseignement moral et civique, d’une éducation aux médias et à l’information qui prend pleinement en compte les enjeux du numérique et de ses usages, de la pratique du débat démocratique et de la préparation de la Journée Défense et citoyenneté.

Le DNB (diplôme national du brevet)

L’examen lui-même, qui a lieu à la fin de l’année, consiste en deux épreuves écrites et une épreuve orale : épreuve de français (3 heures)/d’histoire-géographie-enseignement moral et civique (2 heures) d’une part, de mathématiques (2 heures)/de sciences expérimentales et technologie (1 heure) d’autre part, et d’une épreuve orale s’articulant autour d’une présentation d’un projet (10 min d’exposé et 5 min d’entretien). Il se déroule sur deux jours. C’est le premier examen que votre enfant rencontre dans sa scolarité.
Mais la majeure partie des points accordés pour l’attribution du DNB provient des moyennes obtenues au cours de l’année scolaire. L’élève qui réussit au cours de l’année a donc peu de points à rattraper, celui qui n’a pas travaillé en a beaucoup… L’obtention du diplôme est donc essentiellement liée à un travail régulier tout au long de l’année.

Le calcul des points pour l’obtention du diplôme du brevet

  • Un contrôle continu (400 points) pour évaluer, au fil de l’année, la maitrise des compétences du socle commun.
  • Un contrôle final (300 points) pour évaluer les compétences et connaissances spécifiques en français, histoire-géographie-EMC (100 points) ; en maths, SVT, physique-chimie et technologie (100 points) ; en expression orale et en conduite de projet (100 points).
     

Vers la 2de 

Votre enfant aura à choisir deux options de détermination en 2de. Ces enseignements, nouveaux, lui permettent de découvrir de nouvelles matières, comme les enseignements de laboratoire, et de cerner au plus près ses goûts et ses attentes, pour affirmer un choix d’études qui se décidera en fin de seconde, pour aller vers tel ou tel bac.
Dans les textes, aucun enseignement de détermination n’est obligatoire pour aller vers telle ou telle série de 1re, mais dans les faits, c’est un peu différent.
Un élève qui a suivi l’option SMS apprend dès la 2de des notions de base en sciences sanitaires et sociales, notions liées au programme du bac ST2S (sciences et technologies de la santé et du social), un élève qui prend création design + culture design se prépare déjà à son BAC STI sciences et technologies industrielles spécialité arts-appliqués, et sera largement favorisé dans son établissement pour être admis dans la première STI correspondante, aux places limitées. 

Pour aider votre enfant à réviser, consulter les ouvrages "L'année de..." 3e :

A lire également : Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre sélection d’articles complémentaires.