Le Français en 4e

Le cours de français en classe de 4e

Horaires et déroulement

Dans l’emploi du temps de votre enfant, 4 heures 30 hebdomadaires sont consacrées au français.
Le cours s’organise autour d’objectifs précis (un point de grammaire, d’orthographe, une structure narrative…) et s’appuie sur des supports variés (texte, image). Le professeur propose différentes activités : interventions orales (lecture et question de compréhension), prise de notes, exercices (sur le point de grammaire ou d’orthographe étudié, rédaction d’une réponse justifiée …). Il commence généralement par la lecture d’un texte en ouverture.
Par ailleurs, le cours s’appuie également sur des lectures demandées par le professeur : lecture de trois œuvres intégrales en classe, lecture de trois groupements de textes étudiés en cours, lecture autonome de trois œuvres à la maison (lecture cursive).

L’évaluation

Tout au long de l’année, les élèves sont évalués à travers de fréquentes interrogations écrites (surprises ou non) : exercices de reformulation, questions sur un texte, récitation orale de textes à mémoriser, rédactions faites en classe ou à faire à la maison.

Le programme de français en 4e

En 4e, le programme de français s’inscrit dans un programme commun aux trois années de cycle 4. En fonction des enseignants, il peut y avoir des variations dans la progression d’un niveau à l’autre du cycle.

Langage oral

  • Comprendre des discours oraux élaborés (récit, exposé magistral, émission documentaire, journal d’information)
  • Produire une intervention orale continue de cinq à dix minutes (présentation d’une œuvre littéraire ou artistique, exposé des résultats d’une recherche, défense argumentée d’un point de vue)
  • Interagir dans un débat de manière constructive et en respectant la parole de l’autre
  • Lire un texte à haute voix de manière claire et intelligible ; dire de mémoire un texte littéraire ; s'engager dans un jeu théâtral

Écriture

  • Communiquer par écrit et sur des supports variés (papier, numérique) un sentiment, un point de vue, un jugement argumenté en tenant compte du destinataire et en respectant les principales normes de la langue écrite
  • Formuler par écrit sa réception d’une œuvre littéraire ou artistique
  • En réponse à une consigne d’écriture, produire un écrit d’invention s’inscrivant dans un genre littéraire du programme, en s’assurant de sa cohérence et en respectant les principales normes de la langue écrite
  • Utiliser l'écrit pour réfléchir, se créer des outils de travail

Lecture et compréhension de l'écrit et de l'image

  • Lire et comprendre en autonomie des textes variés, des images et des documents composites, sur différents supports (papier, numérique)
  • Lire, comprendre et interpréter des textes littéraires en fondant l’interprétation sur quelques outils d’analyse simples
  • Situer les textes littéraires dans leur contexte historique et culturel
  • Lire une œuvre complète et rendre compte oralement de sa lecture

Étude de la langue (grammaire, orthographe, lexique)

  • Analyser les propriétés d’un élément linguistique
  • Apprécier le degré d’acceptabilité d’un énoncé
  • Mobiliser les connaissances orthographiques, syntaxiques et lexicales en rédaction de texte dans des contextes varié
  • Réviser ses écrits en utilisant les outils appropriés
  • Savoir analyser en contexte l’emploi d’unités lexicales, identifier un réseau lexical dans un texte et en percevoir les effets
  • Mobiliser en réception et en production de textes les connaissances linguistiques permettant de construire le sens d’un texte, son rapport à un genre littéraire ou à un genre de discours

Le français à la maison : mode d’emploi

Les devoirs à la maison

Le travail à faire à la maison en 4e est plus important que les années précédentes du collège car les élèves doivent acquérir une certaine autonomie. Aussi, l’aide à apporter concerne-t-elle principalement la bonne organisation du temps. Les notes de cours doivent être relues et mémorisées très régulièrement. Votre enfant ne doit pas hésiter à revenir sur une leçon, c’est seulement ainsi que les acquis sont solides et durables. Ce n’est qu’après cette relecture qu’il peut commencer les exercices demandés. Ceux-ci sont de natures diverses : questions de compréhension sur un texte, lecture, exercices d’approfondissement. Il peut également s’agir de recherches documentaires (exposés sur thème, biographie, etc.), de lectures d’œuvre intégrale avec un questionnaire ou de travaux d’écriture. Les rédactions ne doivent pas être rédigées à la « va-vite » la veille de la date de remise. Encouragez votre enfant à répartir son travail dans le temps afin qu’il prenne du recul, améliore son brouillon et puisse se relire tranquillement.

Les outils 

L’aide peut être apportée par la consultation du manuel utilisé en classe où des exercices complémentaires sont généralement proposés. En 4e, un élève doit savoir utiliser de manière autonome des dictionnaires de langue, de synonymes et d’antonymes, et les distinguer des dictionnaires encyclopédiques ou des ouvrages encyclopédiques simples. Le CDI lui donne facilement accès à des revues ou articles de presse, dont il approfondit l’étude. 
N’hésitez pas à mettre à sa disposition ces différents types de supports pour l’exercer à s’en servir. Un accès Internet est également une source d’informations enrichissante, à condition qu’elle soit bien utilisée. Certains sites peuvent fournir un complément documentaire à des recherches au CDI dans le cadre de la préparation d’un exposé, par exemple. Certaines encyclopédies sont désormais disponibles en ligne, en accès libre. Il est recommandé de fréquenter les sites préconisés par l’enseignant. Par ailleurs, les fonds numérisés de grandes bibliothèques, comme la Bibliothèque nationale de France (http://gallica.bnf.fr), proposent, en compléments des lectures étudiées en classe, les grands classiques de la littérature.

Vers une lecture plus autonome

Le français est une matière fondamentale : il concerne tout individu hors de l’école plus que d’autres matières. Encouragez donc votre enfant à prendre conscience que la maîtrise de sa propre langue est indispensable dans des situations aussi différentes qu’exprimer ses sentiments, défendre ses droits ou ses idées, être apprécié en société ou savourer les grandes œuvres du patrimoine.
La lecture reste l’outil privilégié pour progresser en français, et l’objectif principal de la classe de 4e est de consolider l’autonomie acquise en 5e et d’aborder la littérature par genres. Les textes lus en 4e gagnent en complexité et introduisent à l’argumentation, qui sera l’objet d’étude principal en 3e. 
Partagez les lectures de votre enfant : incitez-le à parler des œuvres ou groupements de texte qu’il lit en classe et des ouvrages qu’il doit lire à la maison. Stimulez son envie de lire en lui proposant de lire la presse ou des textes critiques. En librairie, n’hésitez pas à faire porter votre choix sur des textes courts et des nouvelles réalistes ou fantastiques du XIXe siècle. 

Quelques propositions de lecture

  • Auteurs français : Honoré de Balzac, Victor Hugo, Alexandre Dumas, Prosper Mérimée, George Sand, Théophile Gautier, Gustave Flaubert, Guy de Maupassant, Émile Zola.
  • Auteurs étrangers : E.T.A. Hoffmann, Alexandre Pouchkine, Edgar Allan Poe, Nicolas Gogol, Charlotte ou Emily Brontë, Ivan Tourgueniev. 

Pour aider votre enfant à réviser, consulter les ouvrages "L'année de..." 4e :

A lire également : Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre sélection d’articles complémentaires.