Les Mathématiques en 4e

Le cours de maths en classe de 4e

Horaires et déroulement

Dans l’emploi du temps de votre enfant, 3 heures 30 par semaine sont consacrées aux mathématiques.
Chaque nouvelle notion est généralement traitée en trois temps : à partir d’une activité, le professeur met en évidence un problème. La notion est ensuite mise en forme et démontrée par les élèves, avec l’aide de l’enseignant, qui dicte ensuite les propriétés, les théorèmes et les définitions. Enfin, des exercices d’application, corrigés en classe, permettent aux élèves de s’approprier immédiatement le cours.

L’évaluation en cours

Les élèves de 4e sont évalués tout au long de l’année à travers de courtes et fréquentes interrogations écrites (surprises ou non), qui viennent vérifier la bonne maîtrise des notions traitées.
Des devoirs plus longs (d’une heure) permettent au professeur de tester leur capacité à utiliser les acquis du cours. Des bilans de deux heures, prévus à l’avance, sont organisés pour les préparer à la future épreuve du brevet en 3e. En 4e, on demande aux élèves de démontrer et de justifier leurs résultats : la qualité et la propreté de la rédaction entre donc en compte dans l’évaluation finale. 

Le programme de maths en 4e

En 4e, le programme de maths s’inscrit dans un programme commun aux trois années de cycle 4. En fonction des enseignants, il peut y avoir des variations dans la progression d’un niveau à l’autre du cycle.

Nombres et calculs

  • Utiliser les nombres pour comparer, calculer et résoudre des problèmes
  • Comprendre et utiliser les notions de divisibilité et de nombres premiers
  • Utiliser le calcul littéral

Organisation et gestion de données, fonctions

  • Interpréter, représenter et traiter des données
  • Comprendre et utiliser des notions élémentaires de probabilités
  • Résoudre des problèmes de proportionnalité

Grandeurs et mesures

  • Calculer avec des grandeurs mesurables ; exprimer les résultats dans les unités adaptées
  • Comprendre l’effet de quelques transformations sur des grandeurs géométriques

Espace et géométrie

  • Représenter l’espace
  • Utiliser les notions de géométrie plane pour démontrer

Algorithmique et programmation

  • Écrire, mettre au point et exécuter un programme simple

Les maths à la maison : mode d’emploi

Les devoirs à la maison

Il n’est pas indispensable d’être fort en maths pour aider votre enfant à réussir dans cette matière. Il s’agit surtout de veiller à ce qu’il fasse ses devoirs régulièrement, vous intéresser à son travail et encourager ses progrès.
Pour progresser en maths, la connaissance du cours est indispensable. Il doit être relu le jour même, et les propriétés et les définitions apprises par cœur. Les exemples doivent également être bien assimilés et compris.
L’entraînement est également un facteur déterminant pour progresser en mathématiques. Avant de faire les exercices demandés, votre enfant peut commencer par refaire les exercices d’application corrigés en cours, surtout ceux sur lesquels il a fait des erreurs. N’oubliez pas qu’un entraînement régulier est une des clés de la réussite ! Il faut donc accorder entre 15 et 20 minutes de travail en maths par jour.

Les outils 

En cours, les élèves utilisent deux classeurs ou cahiers : l’un pour le cours, l’autre pour les exercices. Il peut également être utile d’avoir un cahier de brouillon sur lequel s’entraîner avant de recopier au propre les exercices résolus. Le matériel nécessaire, en cours comme à la maison, se compose d’une calculatrice, d’une règle plate, d’un compas, d’une équerre et d’un rapporteur.
En classe, certains établissements sont bien équipés en informatique et le professeur de maths peut parfois utiliser, sur ordinateur ou par vidéoprojecteur, des tableurs ou des logiciels à l’appui du cours. Certaines classes disposent même de tableaux blancs interactifs.
À la maison, des logiciels de constructions géométriques, disponibles gratuitement sur Internet, peuvent apporter une aide intéressante pour revoir les notions étudiées en cours. Ces logiciels permettent notamment de créer des figures à l’écran, qui peuvent être changées et modifiées de manière dynamique : votre enfant peut ainsi faire varier les points, les longueurs, en un mot faire de la géométrie tout en s’amusant !

Les maths au quotidien : amusez-vous ! 

Enfin, dernier conseil, pour donner envie de faire des maths, amusez-vous ! Les maths ne sont pas qu’une pure abstraction, elles se retrouvent non seulement dans les autres matières de la scolarité, mais aussi dans le quotidien.
Rappelez à votre enfant que les maths ne sont pas réservées aux seuls mathématiciens, mais qu’elles trouvent un écho dans de nombreux domaines. Certains grands mathématiciens ne se sont d’ailleurs pas limités à l’étude de cette science : c’est le cas de Thalès, considéré comme l’un des pères de la philosophie.
L’un des domaines où l’implication des maths apparaît de façon évidente est celui des Beaux-arts. La perspective, par exemple, répond à des règles géométriques bien précises.
Vous pouvez aussi découvrir ou redécouvrir avec votre enfant les constructions impossibles d’Escher ou lui parler de l’utilisation du nombre d’or dans de nombreuses créations (on peut citer Le Corbusier dans le domaine de l’architecture).
Et s’il demeure perplexe quant à l’omniprésence des maths dans son environnement, dites-lui qu’il utilise parfois des mots régis par les règles de la symétrie : les palindromes. Ces drôles de mots peuvent se lire dans les deux sens : ici, radar, kayak… 

Pour aider votre enfant à réviser, consulter les ouvrages "L'année de..." 4e :

A lire également : Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre sélection d’articles complémentaires.