L'Histoire-Géographie-Enseignement moral et civique en 4e

Le cours d’histoire-géographie-EMC en classe de 4e

Horaires et déroulement

Dans l’emploi du temps d’un élève de 4e, 3 heures hebdomadaires sont consacrées à l’histoire-géographie et à l’EMC. Le professeur commence généralement son cours par une rapide synthèse de ce qui a été dit au cours précédent (par exemple, par un rappel du plan marqué au tableau). Chaque nouveau thème est ensuite abordé à partir d’un document tiré du manuel, et se termine sur une trace écrite : soit un résumé, soit une carte de synthèse construite au fur et à mesure du cours.

L’évaluation

L’évaluation en 4e porte le plus souvent sur une vérification de la bonne assimilation du cours. Les interrogations écrites sont fréquentes. Lorsqu’elles sont « surprise », elles peuvent prendre la forme de courts quiz destinés à s’assurer que l’élève fait bien régulièrement son travail. D’autres interrogations, prévues à l’avance, viennent ponctuer la fin d’un chapitre et proposent plusieurs types d’exercices : une question de restitution de connaissances, un exercice faisant appel à différentes parties du cours, et la rédaction d’une ou deux lignes en réponse à des questions sur un document ou d’un texte. 

Le programme d’histoire-géographie-EMC en 4e

En 4e, le programme d’histoire et de géographie est spécifique à ce niveau dans la mesure où des thématiques et des repères annuels sont fixés pour chaque année du cycle.
Le programme d’enseignement moral et civique, quant à lui, est commun au cycle 4, l’enseignant étant en charge de la progressivité sur les 3 années de cycle.

Le programme d’histoire porte sur les thèmes suivants :

Le XVIIIe siècle. Expansions, Lumières et révolutions

  • Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux, traites négrières et esclavage au XVIIIe siècle
  • L’Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l’absolutisme
  • La Révolution française et l’Empire : nouvel ordre politique et société révolutionnée en France et en Europe

L’Europe et le monde au XIXe siècle 

  • L’Europe de la « révolution industrielle »
  • Conquêtes et sociétés coloniales
     

Société, culture et politique dans la France du XIXe siècle

  • Une difficile conquête : voter de 1815 à 1870
  • La Troisième République
  • Conditions féminines dans une société en mutation

Le programme de Géographie porte sur les thèmes suivants :

L’urbanisation du monde

  • Espaces et paysages de l’urbanisation : géographie des centres et des périphéries
  • Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation

Les mobilités humaines transnationales

  • Un monde de migrants
  • Le tourisme et ses espaces

Des espaces transformés par la mondialisation

  • Mers et Océans : un monde maritimisé
  • L’adaptation du territoire des États-Unis aux nouvelles conditions de la mondialisation
  • Les dynamiques d’un grand ensemble géographique africain (au choix : Afrique de l’Ouest, Afrique Orientale, Afrique australe)

Le programme d’enseignement moral et civique porte sur les thèmes suivants :

La sensibilité : soi et les autres

  • Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments
  • S’estimer et être capable d’écoute et d’empathie
  • Se sentir membre d’une collectivité

Le droit et la règle : des principes pour vivre avec les autres

  • Comprendre les raisons de l’obéissance aux règles et à la loi dans une société démocratique
  • Comprendre les principes et les valeurs de la République française et des sociétés démocratiques

Le jugement : penser par soi-même et avec les autres

  • Développer les aptitudes à la réflexion critique : en recherchant les critères de validité des jugements moraux ; en confrontant ses jugements à ceux d’autrui dans une discussion ou un débat argumenté
  • Différencier son intérêt particulier de l’intérêt général

L’engagement : agir individuellement et collectivement

  • S’engager et assumer des responsabilités dans l’école et dans l’établissement
  • Prendre en charge des aspects de la vie collective et de l’environnement et développer une conscience citoyenne, sociale et écologique

L’histoire-géographie et l’EMC à la maison : mode d’emploi

Les attentes des enseignants 

Les enseignants situent leur mission dans les grandes finalités qu’assignent à la discipline les programmes d’enseignement : en histoire, faire comprendre aux élèves le présent et d’exercer leur esprit critique ; en géographie, comprendre l’impact de l’action de l’homme sur son milieu naturel ; en éducation civique, former des citoyens responsables
Avec des pratiques fondées sur la transmission des connaissances, de méthodes et sur une large place accordées à l’utilisation de documents, les enseignants donnent régulièrement du travail à faire en dehors de la classe, surtout dans la perspective d’une évaluation.

Les devoirs à la maison

À la fin de la journée, votre enfant doit reprendre ses notes, s’assurer que tous les termes sont compris, mettre le plan du cours en évidence et bâtir son résumé en phrases simples.
Assurez-vous qu’il prend bien son rythme de travail (au lycée, cela sera considéré comme acquis), que le vocabulaire est correctement utilisé et la leçon comprise. Pour cela, vous pouvez l’amener par la discussion à parler du contenu du cours – preuve qu’il a assimilé les connaissances (et non pas lui faire réciter par cœur) – et commenter les documents – preuve qu’il les maîtrise – sur la discipline. La veille du cours, votre enfant doit reprendre le résumé avec son cahier ou classeur et son manuel pour s’assurer qu’il est bien assimilé car, si la plupart des interrogations sont annoncées à l’avance, des interrogations surprises ont lieu fréquemment.
À raison d’une dizaine de minutes à chaque fois, soit vingt minutes par séance, trois fois semaine, cela ne représente qu’une heure par semaine de travail à la maison !

Les outils

Le premier outil de travail est le manuel scolaire. L’essentiel y est : les connaissances, les notions, les conseils de méthode, les cartes, le vocabulaire.
À la maison, votre enfant doit pouvoir disposer d’un dictionnaire comprenant les noms propres et, si possible, d’un atlas. Une encyclopédie simple peut également fournir une aide précieuse pour mener à bien les recherches documentaires.
Le CDI du collège est la plupart du temps une source suffisante pour les travaux de recherche et votre enfant y bénéficie de conseils précieux.
L’utilisation d’Internet est aujourd’hui incontournable, mais les élèves se contentent souvent d’imprimer des pages qui ont une apparente relation avec le sujet. Relever la source des informations, les interpréter, les critiquer avec discernement n’est guère facile. Il s’agit d’un apprentissage qui doit être guidé et critiqué par le professeur, la documentaliste du collège et vous-même. À la maison, les sites des mairies, des ministères, des musées, des gouvernements ou des grandes organisations peuvent constituer des sources très variées d’informations : on y trouve facilement des banques de données sur les populations, des cartes animées, des images satellites ou encore des chronologies. 

L’histoire-géographie et l’EMC au quotidien

Vous pouvez aider votre enfant à réinvestir ses connaissances à travers des visites de musées (un certain nombre de musées sont ou vont être gratuits d’accès), de châteaux (visites réelles ou virtuelles comme le château d’Ecouen, Musée national de la Renaissance) ou à travers de simples promenades qui sont l’occasion de décrire ce que l’on voit.
Le visionnage de documentaires, d’émissions historiques ou des journaux télévisés sont autant d’occasions de discuter sur l’actualité avec votre enfant et de l’inciter à mettre en valeur ce qu’il a appris en cours.
La lecture du bulletin municipal, des quotidiens régionaux ou nationaux, qui sont souvent facilement accessibles sur Internet, peut également s’avérer stimulante. 

Pour aider votre enfant à réviser, consulter les ouvrages "L'année de..." 4e :

A lire également : Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre sélection d’articles complémentaires.