L’Anglais en 4e

Le cours d’anglais en classe de 4e

Horaires et déroulement

L’emploi du temps d’un élève de 4e comporte 3 heures d’anglais hebdomadaires comme première langue vivante étrangère et 2 h 30 comme deuxième langue.
Après deux années d’apprentissage, l’élève qui entre en 4e doit disposer de bases suffisamment solides pour développer une véritable autonomie dans l’usage de la langue. En cours, les mises en situation deviennent plus complexes et l’élève est amené à aller « piocher » dans les apprentissages des années passées les outils qui lui permettent de faire face à ces nouvelles situations, de moins en moins modélisées, et donc de plus en plus authentiques. Cela demande un apprentissage régulier de tout ce qui se présente de nouveau, mais également une véritable mobilisation des facultés intellectuelles permettant d’aller à la recherche des acquis passés pour les utiliser avec pertinence dans un nouveau contexte.
En classe de 4e, les élèves travaillent à partir de nouveaux supports : aux traditionnels dialogues auxquels ils sont désormais habitués viennent s’ajouter des documents authentiques comme des enregistrements radiophoniques, des extraits de films, des affiches, des nouvelles, etc. Ils permettent tout d’abord d’exercer la compréhension, puis de s’exprimer à l’oral ou à l’écrit, et ainsi d’habituer les élèves à réagir spontanément dans la vie, et non plus seulement dans un cadre uniquement scolaire.

Le cadre européen commun de référence

Cet outil constitue un cadre théorique d’apprentissage des langues, commun à tous les pays de l’Union européenne. Pour les élèves de cycle 4, l’objectif est d’atteindre :

  • Pour la LV1, le niveau A2 dans les cinq activités langagières. Les activités proposées permettent aux élèves d’atteindre le niveau B1 dans plusieurs activités langagières.
  • Pour la LV2, le niveau A2 du CECRL dans au moins deux activités langagières.

Cinq activités langagières sont travaillées :

  • écouter et comprendre : comprendre des expressions et un vocabulaire très fréquent relatifs à ce qui concerne l’élève de très près (famille, achats, environnement proche, travail) et saisir l’essentiel d’annonces et de messages simples et clairs ;
  • lire : lire des textes courts, trouver une information particulière prévisible dans des documents courants (publicités, prospectus, menus, horaires) et comprendre des lettres personnelles courtes et simples ;
  • réagir et dialoguer : communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu’un échange d’informations simples et direct sur des activités et des sujets familiers ;
  • parler en continu : utiliser une série de phrases ou d’expressions pour décrire en termes simples la famille, l’entourage, les conditions de vie, les activités personnelles et professionnelles actuelles ou récentes ;
  • écrire et réagir à l’écrit : écrire des notes et des messages simples et courts, écrire une lettre personnelle très simple, par exemple de remerciements.

L’évaluation

Dans la continuité de ce qui est fait en 6e et 5e, l’évaluation se fait autour de ces cinq activités langagières :

  • exercices de compréhension orale à partir d’enregistrements audios ou vidéos authentiques, ayant pour support des grilles de compréhension allant de la simple répétition ou reconnaissance d’un mot à la reformulation d’un énoncé entendu ;
  • exercices de compréhension écrite à partir de petits textes et de questions destinées à vérifier que le contenu lexical et sémantique a été saisi ;
  • évaluation orale, soit en pair-work (avec un autre élève) pour juger de la capacité de l’élève à réagir dans la langue à une situation donnée, soit sous forme de petit exposé pour évaluer la prise de parole en continu ;
  • exercices écrits allant de la simple vérification (exercices à trous, phrases à compléter, etc.) à une expression autonome sous forme de petits textes à rédiger sur un sujet donné, en lien avec le contenu des leçons étudiées.

Une évaluation, pour être efficace, sera régulière, et servira de point d’appui au travail à la maison parfois nécessaire lorsque quelque chose n’a pas été compris. 

Le programme d’anglais en 4e

En 4e, le programme d’anglais s’inscrit dans un programme commun aux trois années de cycle 4. En fonction des enseignants, il peut y avoir des variations dans la progression d’un niveau à l’autre du cycle.

Écouter et comprendre

Niveau A1

Peut comprendre des mots familiers et des expressions courantes sur lui-même, sa famille et son environnement.

Niveau A2

Peut comprendre une intervention brève si elle est claire et simple.

Niveau B1

Peut comprendre une information factuelle sur des sujets simples en distinguant l’idée générale et les points de détail, à condition que l’articulation soit claire et l’accent courant.

Lire

Niveau A1

Peut comprendre des textes très courts et très simples, phrase par phrase, en relevant des noms, des mots familiers et des expressions très élémentaires et en relisant si nécessaire.

Niveau A2

Peut comprendre de courts textes simples sur des sujets concrets courants avec une fréquence élevée de langue quotidienne.

Niveau B1

Peut lire des textes factuels directs sur des sujets relatifs à son domaine et à ses intérêts avec un niveau satisfaisant de compréhension.

Réagir et dialoguer

Niveau A1

Peut interagir brièvement dans des situations déjà connues en utilisant des mots et expressions simples et avec un débit lent.

Niveau A2

Peut interagir avec une aisance raisonnable dans des situations bien structurées et de courtes conversations à condition que le locuteur apporte de l’aide le cas échéant.

Niveau B1

Peut exprimer un avis, manifester un sentiment et donner quelques éléments simples de contexte sur un sujet abstrait ou culturel.

Parler en continu

Niveau A1

Peut produire des expressions simples, isolées, sur les gens et les choses.

Niveau A2

Peut décrire ou présenter simplement des gens, des conditions de vie, des activités quotidiennes, ce qu’on aime ou pas, par de courtes séries d’expressions ou de phrases.

Niveau B1

Peut assez aisément mener à bien une description directe et non compliquée de sujets variés dans son domaine en la présentant comme une succession linéaire de points.

Écrire et réagir à l’écrit

Niveau A1

Peut écrire des expressions et phrases simples isolées.

Niveau A2

Peut écrire une série d’expressions et de phrases simples reliées par des connecteurs simples tels que « et », « mais » et « parce que ».

Niveau B1

Peut écrire un énoncé simple et bref sur des sujets familiers ou déjà connus.

L’anglais à la maison : mode d’emploi

Les devoirs à la maison

Attention ! Contrairement à ce que pensent certains, l’apprentissage d’une langue, même s’il passe par une phase d’imprégnation qui ne relève pas à proprement parler d’une activité scolaire, ne peut se faire sans un travail régulier et approfondi de réflexion, de réactivation et d’entraînement à la fois oral et écrit. Bref, sans effort, pas de bon niveau en langues vivantes !
Tout d’abord, insistez sur l’importance de l’écoute en classe et sur le fait de ne pas hésiter à demander une explication complémentaire si nécessaire.
Ensuite, incitez votre enfant à toujours reprendre la leçon étudiée avant de passer à la phase d’application par les exercices. La plupart des méthodes proposées dans les collèges fournissent un CD qui permet de réentendre le texte vu en classe et invitent à répéter, compléter, reformuler, etc., autant d’exercices très efficaces pour mémoriser et être capable de réutiliser ses connaissances dans un autre contexte.
Enfin, il est indispensable de faire travailler votre enfant sur la mémorisation : apprendre par cœur des mots ou des phrases-types n’a rien de dépassé et permet au contraire de fixer des schémas sur lesquels il pourra s’appuyer pour s’exprimer de manière autonome. Surtout, vérifiez qu’il sait dire et écrire ce qui a été appris.

Les outils

Au collège, votre enfant travaille en général avec son manuel scolaire, un cahier d’exercices (workbook) et un cahier de cours. Un dictionnaire bilingue est également utilisé, mais c’est surtout le lexique à la fin du manuel scolaire qui fait l’objet d’une fréquentation régulière.
À la maison, ces supports sont également indispensables pour revoir le cours, faire les exercices demandés ou préparer un contrôle. Un dictionnaire bilingue peut également être utile ; n’hésitez pas à demander l’avis du professeur pour faire le bon choix.
Il existe également de nombreux outils permettant d’aller plus loin. Vous pouvez, par exemple, regarder un film en version originale sous-titrée en français ou, ce qui est encore plus efficace, en anglais : cela permettra à votre enfant de faire le lien entre ce qu’il entend et ce qu’il lit. Certains magazines destinés aux jeunes francophones peuvent aussi permettre de travailler la langue tout en s’informant sur l’actualité et la culture.
Vous pouvez aussi vous procurer des logiciels d’apprentissage conviviaux et ludiques à utiliser sur l’ordinateur. Enfin, bon nombre de manuels scolaires sont accompagnés d’un site Internet ressource sur lequel votre enfant peut se connecter pour aller plus loin dans son travail.

Et les séjours linguistiques ?

Ils ne remplaceront pas un travail régulier, mais ils en sont bien sûr un complément qui, si vous en avez la possibilité, commence à devenir nécessaire en fin de 4e. Il existe de multiples formules à étudier pour trouver celle qui sera la meilleure pour votre enfant. S’il est habitué à vivre en groupe et que l’éloignement ne lui fait pas peur, vous pouvez choisir de l’envoyer dans un summer camp où il pratiquera un certain nombre d’activités adaptées à son âge en compagnie de jeunes étrangers, dont de nombreux anglophones, avec lesquels il ne pourra communiquer qu’en anglais. Mais il ne bénéficiera pas de cours. Le séjour en collège peut aussi être une bonne solution, mais assurez-vous qu’il n’y aura pas que des Français ! Enfin, s’il est un peu plus réservé, un séjour en famille sera plus rassurant pour lui ; là encore, il convient de prendre toutes les garanties auprès de l’organisme concernant la famille d’accueil. Pour être efficace, un séjour linguistique ne doit pas durer moins de trois semaines.

Good luck then and enjoy your English!

Pour aider votre enfant à réviser, consulter les ouvrages "L'année de..." 4e :

A lire également : Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre sélection d’articles complémentaires.